Pour toute demande  01 39 66 85 71

Pourquoi et à quel prix changer son tableau électrique

Rénover son habitat c'est aussi se soucier de son installation électrique, à commencer par son centre nerveux : le tableau électrique. Voici quelques raisons pour remplacer l'ancien par un nouveau, afin qu'il corresponde mieux aux besoins et norme actuels.

Le tableau électrique est l’endroit depuis lequel est gérée l’alimentation électrique de votre habitation. Les normes électriques ont cependant changé avec le temps, et il y a de grandes chances que votre tableau électrique ne soit plus aux normes s’il date de plus de quinze ans. Un tableau électrique qui n’est plus réglementaire doit impérativement être remplacé pour différentes raisons.

Repérage du tableau électrique-Identification des disjoncteurs

La norme NF C 15-100 parlant des étiquettes et du repérage au niveau du tableau électrique précise :

« Chacun des circuits (du tableau électrique) doit être repéré par une indication appropriée, correspondant aux besoins de l’usager et du professionnel. Ce repérage doit préciser les locaux desservis et la fonction (par exemple au moyen de pictogrammes ou autres indications appropriées). Ce repérage doit être lisible, de qualité durable et correctement fixé, et doit rester visible après l’installation du tableau. Il doit être compréhensible » …

« Les étiquettes et plaques signalétiques doivent être fixées de manière efficace et durable et correspondre aux désignations dans les documents d’accompagnement (tels que schémas, liste de pièces détachées, liste des canalisations) qui doivent être joints ».

  • Le premier extrait indique clairement que chaque disjoncteur doit être étiqueté avec la fonction du circuit et la localisation : Par exemple « Prise électrique Garage »
  • Le deuxième extrait est plus en relation avec les tableaux électriques dans le tertiaire mais peut être appliqué pour l’installation électrique domestique puisqu’il est dit que l’étiquetage du tableau électrique doit correspondre entre autre au schéma électrique unifilaire (qui est obligatoire je le rappelle)
Plus de sécurité grâce au disjoncteur à connexion automatique
Qu’est-ce qu’un disjoncteur ?

Un disjoncteur est un appareil mécanique de connexion capable d’établir, de supporter et d’interrompre un courant dans un circuit électrique. Un disjoncteur est caractérisé essentiellement par son intensité nominale, sa tension nominale, son nombre de pôles, son pouvoir de coupure, le type de déclencheur utilisé et sa courbe de déclenchement.

La principale fonction d’un disjoncteur est d’assurer la protection des circuits qu’il alimente. La protection des circuits doit être assurée contre :

  • Les surcharges (déclencheur thermique à bilame)
  • Les court-circuit (déclencheur magnétique instantané ou à retard).
Les disjoncteurs à connexion automatique

Les disjoncteurs à raccordement automatique sont plus efficaces, plus performants, et plus faciles à maitriser. Ce type de disjoncteur est facile à installer grâce à sa connexion par borne automatique et ne prend qu’un seul emplacement sur votre tableau électrique.

Fini les fusibles !

Un fusible est un dispositif de sécurité qui protège contre les court-circuit et les surcharges. Le fusible se présente sous la forme d'un cylindre, en verre ou en céramique, dont le cœur est traversé par un filament.

Ce filament fond (d'où le nom fusible, qui signifie « qui peut fondre ») lorsqu'il est soumis à une trop forte chaleur engendrée par une surintensité. Cela a pour effet de couper le circuit et de protéger les équipements contre d'éventuelles dégradations ou risques d'incendies.

Actuellement, les fusibles sont amenés à disparaître au profit des disjoncteurs, en effet un fusible ne sert qu'une fois et doit être changé s'il a « grillé ». C'est pour cela que les disjoncteurs sont de plus en plus employés. Ils ont l'avantage d'être réarmables à volonté.

La protection des personnes

Les nouveaux tableaux électriques distribuent, contrôlent et protègent les différents circuits électriques qui alimentent chaque pièce. Il garantit également la sécurité des personnes et celle de toute l'installation.

Les nouveaux tableaux électriques peuvent être équipés d’interrupteurs différentiels. L’interrupteur différentiel sert à détecter les fuites de courant. Il protège les personnes.

Si vous avez un appareil défectueux, ou le fil de phase touche la masse d’un appareil (exemple la carcasse de la machine à laver) et que vous entrez en contact avec l’appareil, alors le courant va utiliser votre corps pour passer. L’interrupteur différentiel est là pour éviter ce problème. Il va contrôler en permanence la différence de courant qui circule entre la phase et le neutre. Si cette différence de courant dépasse un seuil (le calibre de l’interrupteur différentiel) alors le dispositif se déclenche et coupe l’alimentation.

Le certificat électrique Consuel

Le certificat de conformité Consuel est obligatoire. Suite à des sinistres majeurs dans les années 1970, l'Attestation de Conformité des installations électriques est rendue obligatoire dans l'habitat neuf et dans tout type de construction nouvelle (tertiaire, industriel, agricole, etc.) par le décret du 14 décembre 1972. En 2001, ce dispositif est étendu aux rénovations des installations électriques avec mise hors tension et en 2010 aux installations de production, notamment photovoltaïques.

Une Attestation de Conformité (AC) doit être obtenue après le raccordement à l'électricité. Elle atteste de la conformité de l’installation aux normes en vigueur. L’enjeu de ce certificat est de minimiser les risques d’accident, causés par des installations non conformes à la réglementation en vigueur.

L'obtention du certificat de conformité est nécessaire si :

  • L’installation électrique est nouvelle, par exemple dans le cas d'une maison neuve ou d'un bâtiment qui n'était jusqu'alors pas raccordé à l'électricité (garage, hangar, atelier, véranda, etc.) ;
  • L’installation électrique est modifiée, par exemple dans le cas d'un changement de puissance du compteur ou d'une réfection des câblages ;
  • L’installation électrique est complétée : l'installation d'origine n'est pas modifiée mais il est procédé à des raccordements supplémentaires (câblage d'une nouvelle pièce par exemple).
Demande de devis

Vous désirez changer votre tableau électrique?  Contactez-nous.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies, dans le respect de notre politique de protection des données.